La télévision de rattrapage a doublé ses revenus en 2 ans

14 000 heures de programmes diffusés sur les chaînes nationales gratuites sont disponibles chaque mois, en moyenne, en TVR.

Les revenus de la télévision de rattrapage (TVR) ont doublé en 2 ans, atteignant 60 millions d'euros en 2013, contre 45 millions en 2012 et 30 en 2011. Ces chiffres sont extraits de la publication du CNC "L'économie de la télévision de rattrapage en 2013" qui dresse un panorama de ce marché en 4 parties : l'offre, la consommation, le public et les revenus des services de TVR.

En termes d'offre, 14 000 heures de programmes diffusés sur l'ensemble de la journée sur les chaînes nationales gratuites sont disponibles chaque mois en moyenne en TVR sur Internet versus 13 200 en 2013, soit +6,1%.
56% des programmes diffusés entre 17h et minuit sont proposés en TVR sur Internet : cette donnée atteint 89% sur les chaînes historiques versus 49% pour les chaînes TNT lancées en 2005 et 32% pour les 6 chaînes TNT HD lancées fin 2012.
2,483 milliards de vidéos ont été visionnées en replay sur les services des chaînes du panel de l'enquête (18 chaînes dont les 6 chaînes nationales historiques) contre 2,531 milliards en 2012.
68,9% des internautes ont regardé des programmes en TVR en 2013, vs 67,2% en 2012, et 43,3% des utilisateurs le font au moins une fois par semaine, vs 41,9% en 2012.

cnc
marché de la TVR en France © CNC

En savoir plus sur Offremedia.com

CMS / Revenus