Une plainte de Malte retarde l'ouverture du marché du poker

Le gouvernement français ne pourra pas publier les décrets d'application de la loi sur l'ouverture à la concurrence du marché du poker en ligne avant le 28 juin, suite à une réclamation faite par Malte devant la Commission européenne. L'Etat maltais, qui accueille de nombreux sièges de sociétés actives dans les paris sportifs et le poker en ligne, conteste une disposition de la loi française qui oblige les joueurs à s'inscrire uniquement chez un opérateur agréé par l'Arjel, l'Autorité du secteur. Selon elle, cette loi est contraire au principe de libre circulation des personnes et des biens. Ce contretemps contraint donc la France à devoir attendre un mois avant de publier ces décrets d'applications.

Paris sportifs / Jeux