Nouvelle rumeur autour d'un éventuel rachat de Yahoo


L'ancien PDG d'AOL Jonathan Miller chercherait à lever des fonds pour se payer le portail. Une information démentie par l'intéressé.

Les rumeurs vont bon train sur les projets de Jonathan Miller pour Yahoo. Lundi 1er décembre, le "Sunday Times" affirmait que l'ancien PDG d'AOL avait été chargé par Microsoft de reprendre les rênes de l'activité recherche de Yahoo, après avoir enfin réussi à conclure un accord avec le portail violet (lire Microsoft pourrait à nouveau vouloir acheter le moteur de Yahoo, du 01/12/2008). L'information a finalement été démentie par Microsoft et Yahoo.

Cette fois-ci, c'est le "Wall Street Journal" qui prête des intentions de raider à l'ex-patron d'AOL. Selon le quotidien, Jonathan Miller pourrait faire une offre de rachat à Yahoo. Cette offre porterait sur l'ensemble du groupe (et non plus le seul moteur de recherche) et valoriserait l'ensemble de la société entre 28 et 30 milliards de dollars. Soit un prix par action compris entre 20 et 22 dollars. A titre de comparaison le titre Yahoo valait 11,5 dollars mardi 2 décembre.

Jonathan Miller mènerait depuis plusieurs mois des discussions avec des fonds souverains mais également avec certains business angels. Une éventuelle participation de Microsoft à cette transaction ne serait pas exclue, bien qu'elle n'ait pas été confirmée pour autant. En parallèle l'ancien dirigeant d'AOL discuterait de manière informelle avec le board de Yahoo.

Ces affirmations ont cependant été démenties par des proches de Jonathan Miller. Selon le "New York Post", Miller chercherait en effet à lever des fonds, mais pour sa propre société de capital risque, Velocity Interactive Group, qu'il dirige avec l'ancien président de Fox Interactive Media, Ross Levinsohn. Ce dernier était déjà pressentit pour co-diriger le moteur de Yahoo avec Miller en cas de rachat par Microsoft. Une autre rumeur que Ross Levinsohn a lui-même qualifié de "pure fiction".

Moteur de recherche / Yahoo