Ces sociétés qui ont failli racheter Facebook Google, première et dernière offre

  
   © S. de P. Google

Google fut le premier et le dernier grand acteur du Web à s'intéresser de près à Facebook. En 2004, quelques mois après la naissance du site – dont l'audience s'approche déjà du million d'internautes, des dirigeants du moteur de recherche rendent visite aux fondateurs du réseau social dans une maison louée de Palo Alto. Ils viennent demander si un partenariat, voire un rachat, est possible.

Après cette première rencontre infructueuse, Google fera une nouvelle tentative plus de trois ans plus tard. Entre temps, le réseau social a reçu près de dix offres et son audience a explosé, au-delà de 50 millions d'utilisateurs actifs. Le moteur de recherche espère conclure un partenariat publicitaire ou acheter la société.

Il fait finalement une offre à ses dirigeants qui valorise Facebook 15 milliards de dollars. Soit près de dix fois plus que ce qu'a déboursé Google pour YouTube un an plus tôt. Comme les autres, cette proposition financière alléchante sera refusée, probablement en partie à cause du récent accord Facebook / Microsoft.

Google / Facebook