Orange : le bénéfice net en forte baisse... mais les objectifs sont atteints

Le bénéfice net de l'opérateur est presque divisé par deux entre 2013 et 2014 et tombe à 1,22 milliard d'euros.

Chiffres d'affaires, Ebitda, bénéfice net... Tous les indicateurs financiers d'Orange sont à la baisse entre 2013 et 2014 mais le premier opérateur télécom français préfère retenir qu'il a "atteint l'ensemble de ses objectifs". Le chiffre d'affaires s'établit ainsi à 39,4 milliards d'euros sur l'année, en baisse de 2,5%, suite aux cessions de d'Orange Dominicana, d'Etrali et de Wirtualna Polska, ainsi que du fait des variations de change. Le bénéfice net est, lui, presque divisé par deux entre 2013 et 2014. Il tombe ainsi à 1,22 milliard d'euros. Une réduction que l'opérateur attribue à "l'impact d'éléments spécifiques non liés à la performance de l'activité".

L'Ebitda retraité perd 2,5% entre 2013 et 2014 pour s'établir à 12,2 milliards d'euros mais le groupe préfère mettre l'accent sur marge d'Ebitda qui s'est stabilisée à 30,9%, "en poursuivant nos efforts de réduction des coûts sans pour autant freiner notre dynamique commerciale", comme l'explique son directeur financier, Ramon Fernandez. "Nous avons investi 5,6 milliards d'euros en 2014 - c'est 14,3% de notre chiffre d'affaires contre 13,7% en 2013 - pour accélérer notre différenciation sur le très haut débit et la qualité des services", a-t-il également ajouté.

On apprend par ailleurs qu'au 31 décembre, Orange comptait 3,7 millions d'abonnés 4G en France, alors que la barre des 4 millions a été franchie début février 2015. Ce sont enfin 256 000 mobiles qui ont été vendus au quatrième trimestre 2014, soit la meilleure performance trimestrielle de l'opérateur depuis 2008.

Orange