Après Xavier Niel, Orange s'intéresse au quotidien Le Monde


Orange serait prêt à griller la politesse au trio Xavier Niel, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse, favori pour la reprise du Monde. L'opérateur étudie d'éventuelles synergies pour faire une offre concrête.

Alors que l'offre de reprise du Monde la plus sérieuse semblait provenir du trio Xavier Niel, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse (lire l'article : Xavier Niel est candidat au sauvetage du Monde, du 28/05/10), Orange a déclaré son intérêt pour le quotidien. "S'il y a un projet industriel intéressant à faire entre un groupe de télécoms comme nous et un groupe producteur de contenus comme Le Monde, ce qui est possible, cela nous intéressera de le faire", a déclaré son PDG, Stéphane Richard, dans un entretien donné à Reuters.

Ainsi, Orange n'entend pas réaliser un simple investissement mais dit étudier l'intérêt d'un partenariat industriel avec Le Monde, l'un apportant son audience (20 millions de visiteurs uniques par mois pour Orange) et sa puissance marketing sur les réseaux Web et mobile, l'autre ses contenus. Orange pourrait ainsi investir entre 35 et 40 millions d'euros dans le quotidien. Une maigre somme aux vues de ses près de 3 milliards d'euros de bénéfice net en 2009. L'opération, l'ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde, aurait selon "Le Point" les faveurs de l'Elysée, qui verrait d'un mauvais œil l'entrée de Xavier Niel et Pierre Bergé au capital du titre de presse. Et notamment à deux ans de la prochaine présidentielle.

Déjà présent sur Internet, le groupe Le Monde (Le Monde, Courrier international, Télérama, etc.) a attiré près de 7,6 millions de visiteurs uniques en avril dernier. Si Lemonde.fr est le premier vecteur d'audience du groupe avec 5 millions de visiteurs uniques, Lepost.fr n'est pas loin avec un peu plus de 3 millions de VU. Cependant, Le monde ne devrait pas profiter longtemps de cette audience. Le site participatif a ainsi été mis en vente après avoir affiché 1,4 million d'euros de pertes l'année dernière.

Orange / Media