Krach boursier pour les paris en ligne à la Bourse de Londres

Les cours des actions des sociétés de paris en ligne étaient en très fort recul à la Bourse de Londres, lundi, suite à l'adoption aux Etats-Unis d'une loi interdisant la plupart des formes de paris en ligne. Une loi votée samedi par la Chambre des représentants et le Sénat, et adressée au président George W. Bush pour approbation, interdit aux banques et aux sociétés qui émettent des cartes de crédit aux Etats-Unis d'accepter des paiements sur les sites internet de paris. PartyGaming a ainsi reculé de plus de 57 % en fin de séance et SportingBet perdait près de 64 % de sa valeur. Ces sociétés réalisent en effet l'essentiel de leurs revenus outre-Atlantique. 52% du chiffre d'affaires du site 888, par exemple, provenait des Etats-Unis au premier semestre 2006.

Juridique / Jeux