Le Royaume-Uni se dote officiellement d'un parti pirate

La commission électorale britannique vient de reconnaître officiellement comme parti politique le UK Pirate party, proche du Parti pirate suédois. Le parti pirate britannique pourra ainsi présenter des candidats aux élections législatives de 2010. Interrogé par "Le Monde", son président Andrew Robinson réclame "une réforme des lois sur les brevets et le droit d'auteur pour réduire les pouvoirs des ayants droit ; une meilleure protection de notre liberté d'expression ; et la fin de la surveillance et du fichage abusifs mis en place par le gouvernement. Nous ne défendons pas l'abolition du droit d'auteur, mais nous pensons qu'il doit être adapté." Aux élections européennes de juin dernier, le Parti pirate suédois avait obtenu 7 % des voix et un siège de député, en partie grâce à condamnation des fondateurs du site de téléchargement The Pirate Bay (lire l'article Le Parti Pirate suédois entre au Parlement européen, du 08/06/2009).

Droits d'auteur