Un casino attaque Partouche pour son site de poker


Un casino indépendant vient d'attaquer le groupe Partouche pour distorsion de concurrence. Son site de poker, illégal en France, fausserait la concurrence.

Le casino de Gujan-Mestras (Gironde) a déposé plainte fin 2008 contre le groupe Partouche pour "distorsion de concurrence". Saisi par le casino de Gujan-Mestras, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a renvoyé le dossier au tribunal de commerce, compétent pour statuer sur les litiges entre commerçants.

Selon "Libération", Frédérique Ruggieri, l'exploitante du casino de Gujan-Mestras (dont le casino est en concurrence avec l'un des casinos du groupe Partouche) estime que le site Partouche-game.com, qui propose des salles de poker et de backgammon virtuelles, bafoue la législation française qui interdit toujours la prise de paris sportifs ou de jeux de casinos sur Internet par des concurrents de la Française des Jeux ou du PMU.

L'ouverture du marché des jeux d'argent en France est, certes, en marche. Mais le groupe Partouche n'a pas attendu qu'elle soit effective pour lancer son site, en septembre 2008. Quelques mois auparavant, son président, Patrick Partouche avait ouvert un site de paris sportifs aux joueurs français (lire son interview : 'Je ferai tomber le monopole de la FdJ sur les jeux de grattage si elle touche au poker', du 15/05/2008). En 2007, Patrick Partouche avait déjà été condamné à 40 000 euros d'amende et 12 mois de prison avec sursis pour avoir lancé un site illégal de poker basé à l'étranger.

Outre l'illégalité du site, l'exploitante du casino de Gujan-Mestras semble penser que Partouche-game.com fausse les règles de la concurrence, puisqu'il détourne les consommateurs de l'offre physique des casinos concurrents, au profit des casinos Partouche. Les joueurs de Partouche-game.com peuvent en effet venir percevoir leurs gains dans n'importe quel casino traditionnel du groupe.

Paris sportifs / Jeux