Patrick Schuster (Spir Communication) "En vendant Leboncoin.fr, Spir a effacé ses dettes"

Editeur de journaux de petites annonces, Spir a entammé son virage Internet. En cédant cependant sa part dans Leboncoin.fr. Son secrétaire général Patrick Schuster explique cette stratégie.

JDN. Vos résultats du premier trimestre 2011 confirment la montée en puissance d'Internet dans votre activité média. Quelle est votre stratégie en ligne ?

Patrick Schuster. Avec 22 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 45 %, Internet a effectivement réalisé une très bonne performance. Ce dynamisme est transversal, puisque tous nos sites en profitent, que ce soit Top Annonces, Logic Immo ou les sites automobiles. Désormais Internet représente 38 % des revenus du pôle média. Ces chiffres indiquent de façon claire que nous avons enclenché notre virage Internet. Nous allons poursuivre nos efforts pour développer encore Internet, mais sans abandonner le papier quand cela est pertinent. Par exemple, la version papier de Logic Immo est une belle vitrine pour cette marque, et son chiffre d'affaires a augmenté de 12 %.

 

Spir a pourtant décidé de céder ses parts dans Leboncoin.fr, une belle réussite du Web français. Pourquoi ?

Après plusieurs années à développer Le bon coin avec le groupe Schibsted, nous avions réussi à faire atteindre à ce site une certaine maturité. A ce stade de développement de la joint-venture, il était préférable que Leboncoin n'ait plus qu'un propriétaire. Par ailleurs, cette cession s'accompagne d'une prise de contrôle de Car&Boat Media, éditeur notamment de Lacentrale et de Caradisac. Enfin, la troisième explication est financière. Nous avons obtenu une valorisation très intéressante, en vendant notre part pour plus de 200 millions d'euros. Cela a permis au groupe de se désendetter complètement. La cession ne vient en aucun cas d'un différend avec Schibsted, avec qui nous maintenons de très bonnes relations. Par exemple, nous avons pris en régie exclusive la publicité sur les annonces immobilière de Leboncoin.fr. Et nous sommes toujours co-actionnaires de 20 Minutes.

 

Quels sont vos projets sur Internet ?

La cession de nos parts dans Leboncoin nous donne une marge de manœuvre financière significative. Nous avons lancé début mars un site de courtage d'assurances baptisé AcommeAssure.com. C'est un site créé ex nihilo, sur un marché très porteur. Pour développer cette activité nous allons proposer cette offre sur nos autres sites Internet. Autre projet très récent, notre site d'achat groupé a été lancé sous forme de pilotes à Marseille et Nantes en octobre dernier. Nous sommes toujours en phase d'apprentissage, pour bien comprendre le modèle économique de cette activité, et pour ne pas répliquer les erreurs du leader du secteur. Il nous faut mettre en place une stratégie pour nous différencier de Groupon. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise mais nous espérons lancer ce site officiellement avant septembre prochain. Enfin, nous réfléchissons à de nouvelles offres, notamment dans le domaine de l'habitat où il y a beaucoup de choses à faire.

Le bon coin / SPIR COMMUNICATION