Des rédacteurs se rebiffent contre le Huffington Post et AOL

Une plainte collective regroupe 9000 rédacteurs qui estiment avoir été maltraités par le site d'information américain.

Deux mois après le rachat du Huffington Post par AOL, les deux sociétés sont poursuivis en justice. Les plaignants sont 9 000 rédacteurs du site d'information qui ont déposé une plainte collective mardi. Ils reprochent à Arianna Huffington, la fondatrice du site, de les avoir "maltraités". Jonathan Tasini, le journaliste indépendant qui mène cette action collective, a présenté 216 articles qui n'auraient pas été payés.

C'est le récent rachat du journal en ligne par AOL qui a déclenché cette plainte. Début février, le groupe Web américain dépensait 315 millions de dollars pour l'acquérir (Lire "AOL rachète The Huffington Post 315 millions de dollars", du 07/02/11). Les plaignants estiment qu'une partie de ce montant aurait dû leur revenir. Ils demandent 105 millions de dollars, soit environ 11 700 dollars par rédacteur.

Etats-Unis / AOL