Réseaux sociaux : le point en France Evolution de l'appartenance

evolution de l'appartenance aux réseaux sociaux sur 6 mois
Evolution de l'appartenance aux réseaux sociaux sur 6 mois © Ifop, 2010

Entre le printemps et l'automne 2009, la proportion d'internautes français inscrits sur Copains d'avant est passée de 45 à 49 %. Facebook gagne pour sa part 7 points d'appartenance. A 19 %, Trombi ne gagne qu'un point en six mois, MySpace en perd deux, Viadeo est stable à 8 % et Hi5 se contente de passer de 4 à 5 %. La perte de vitesse de MySpace se confirme donc, puisqu'en automne 2008 le site comptait 12 % d'inscrits chez les internautes français contre 8 % un an plus tard.

 

Le taux d'appartenance de Twitter, qui n'était que de 2 % au printemps dernier, atteint 5 % six mois après. C'est peu, toutefois, au regard de la progression fulgurante de sa notoriété. La version française du service, sortie fin novembre 2009, devrait contribuer à renforcer sa présence sur le Web français en 2010.

Facebook / Web 2.0