Rapport Lemoine : 180 propositions pour la transformation numérique

Le document remis au gouvernement dresse une liste de mesures destinées à accélérer le basculement de l'économie française vers le numérique.

Commandé en janvier à Philippe Lemoine, PDG de LaSer, président du Forum d'Action Modernités et de la Fondation Internet Nouvelle Génération, le rapport sur la transformation numérique de l'économie a été remis vendredi 7 novembre en présence de quatre ministres : Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au Numérique, et Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat. Le document, rédigé après neuf mois de consultations et d'auditions de 500 acteurs, dresse 180 propositions destinées à accélérer la transformation de notre économie vers le numérique.

Le rapport, divisé en trois parties, présente d'abord neuf projets "emblématiques", dans des secteurs stratégiques, qui pourraient être mis en place par de grands groupes français. Par exemple, une voiture connectée prototypée en fablab, une solution de paiement anonyme sécurisée mise en place par les banques ou encore un "green button à la française" permettant de suivre sa consommation d'énergie et de faire des économies.

53 mesures transverses pouvant être mises en place à court terme sont ensuite listées. Parmi elles, le "1% open" (promotion des projets open source pour les entreprises), le développement d'un réseau social pour l'administration, l'ouverture d'open labs...

Enfin, dans une dernière partie, 118 recommandations à long terme dressent une feuille de route triennale au gouvernement et soulignent des sujets devant être traités à l'échelle de l'Union européenne, comme le financement de fondations afin de faire obstacle aux géants américains ou la gestion des données spatiales.

Autour du même sujet