Hadopi : la majorité fait de la place pour réexaminer le texte

Face à la colère de l'Elysée, la majorité va faire de la place dans l'agenda parlementaire pour procéder au plus vite à un réexamen du projet de loi "Création et Internet". Interrogé par "Le Monde", le secrétaire d'Etat des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, indique que cette nouvelle lecture pourrait intervenir à partir du 28 avril, dans la semaine d'initiative parlementaire. Le patron des députés UMP, Jean-François Copé, a en effet proposé de renoncer à l'examen d'une proposition de loi sur l'inceste pour réétudier le projet de loi de lutte contre le piratage.

Après le rejet du texte jeudi 2 avril, (lire L'Assemblée rejette la loi Création et Internet, du 02/04/2009) Nicolas Sarkozy n'a pas manqué, selon "Libération", de blâmer "l'amateurisme" de la majorité sur ce dossier. Jean-François Copé et Roger Karoutchi sont notamment pointés du doigt, ainsi que le premier ministre François Fillon et le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer. De son côté, la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a assuré qu'elle quitterait le gouvernement si "Création et Internet" n'était pas représentée à l'Assemblée nationale.

Hadopi