Dreamnex veut reprendre le chemin des acquisitions en 2010


Le groupe de charme publie un chiffre d'affaires 2009 de 67,3 millions d'euros en progression de 11 % sur un an. Son PDG compte procéder à de nouveaux achats en 2010, notamment dans le jeu.

Dreamnex a publié un chiffre d'affaires de 67,3 millions d'euros en progression de 11 % par rapport au chiffre d'affaires 2008 consolidé, c'est-à-dire intégrant l'activité du groupe belge Enjoy racheté en 2008, à partir du 25 avril, date d'acquisition (lire l'interview du PDG de Dreamnex : 'Nous voulons percer en Allemagne', du 01/04/2009). En proforma (intégrant l'activité d'Enjoy sur l'intégralité de l'exercice 2008), les revenus du groupe de charme accusent cependant une baisse de 4,2 %.

L'activité divertissements (dont sa plate-forme de VoD) représente plus des trois quarts des revenus du groupe, soit un chiffre d'affaires de 52,9 millions d'euros sur l'année 2009, en progression de 13,7 % par rapport au chiffre d'affaires consolidé 2008. L'activité e-commerce (Sexyavenue.com) s'établit à 7,5 millions d'euros en baisse de 7,1 % sur un an. L'activité rencontres progresse enfin de 15,3 % en 2009 pour atteindre 6,9 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Après quatre acquisitions réalisées en moins de deux ans, le PDG de Dreamnex Patrice Macar indique vouloir "reprendre activement notre recherche d'opportunités de croissances externes ciblées", pour 2010. "Nous comptons également étudier de nouveaux moyens de valoriser notre audience importante, notamment sur le marché en forte croissance du gaming qui adresse une population adulte et masculine", en adéquation avec l'audience de Dreamnex.

Autour du même sujet