DRM : la RIAA répond à Steve Jobs

Hier, Steve Jobs surprenait l'industrie de la musique en publiant une lettre ouverte dans laquelle il se prononçait en faveur de l'abolition des DRM. Mitch Bainwol, le président de la RIAA, association des producteurs de disques américains, rétorque aujourd'hui à Steve Jobs qu'une meilleure solution serait qu'Apple ouvre sa technologie anti-piratage à d'autres éditeurs afin de rendre interopérable les fichiers musicaux vendus sur iTunes avec les autres lecteurs du marché. Le président de la RIAA a ainsi précisé qu'il n'avait aucun doute quant aux capacités d'Apple à travailler en ce sens avec les acteurs du marché.

Apple / Steve Jobs