Le CEO de Snapchat dévoile ses emails échangés avec Mark Zuckerberg

Le fondateur de Snapchat lutte contre une image de brute arrogante que font de lui les médias aux Etats-Unis.

Dernièrement, les médias n'ont pas été tendres avec le CEO de Snapchat, Evan Spiegel. Il est décrit comme une brute qui a arnaqué un ancien ami pour fonder Snapchat. Un portrait le dépeint comme une personne sans cervelle et bornée. Et de nombreux utilisateurs lui en veulent pour ne pas s'être excusé quand leurs comptes Snapchat ont été hackés.

Le 6 janvier, Forbes a publié un reportage sur Snapchat dans lequel il dresse un nouveau portrait négatif de Spiegel. Selon Forbes, Mark Zuckerberg lui a envoyé un mail pour le rencontrer, et Spiegel lui aurait répondu de manière irrespectueuse :

"Mark Zuckerberg, le vingtenaire le plus riche de l'histoire, sollicite Evan Spiegel de Snapchat (...) avec une invitation, envoyée sur son adresse mail personnelle : Viens à Menlo Park et faisons connaissance. Spiegel (...) a répondu ainsi à son modèle : Je serais heureux de te rencontrer... Si tu viens jusqu'à moi."

La réponse de Spiegel est arrogante. Comment un fondateur de start-up inconnu peut-il demander à un CEO qui pèse 30 milliards de dollars de se déplacer pour venir le voir en personne ? Mais dans un tweet adressé à Business Insider, Spiegel a réfuté la version de Forbes, déclarant que l'échange d'emails entre lui et Zuckerberg fut bien plus cordial. Il a même envoyé des screenshots des emails :

bdulpt7ccaapfk2 1
Capture d'écran des mails échangés entre Mark Zuckerberg et Evan Spiegel. © Business Insider
bdu892zcaaexy q 1
Capture d'écran des mails échangés entre Mark Zuckerberg et Evan Spiegel (suite). © Business Insider

Mais ces emails n'expliquent pas pourquoi Forbes s'est trompé dans son article. En fait, quand Forbes a interviewé Spiegel, celui-ci se serait vanté d'avoir snobé Zuckerberg.

Pour répondre à Spiegel, qui assure qu'il n'est pas aussi arrogant que ce que Forbes laisse entendre, Forbes a publié la transcription de son interview de Spiegel. Dans cet extrait, Spiegel raconte à Forbes que Zuckerberg est venu à Los Angeles pour le rencontrer. Mais sans connaître le ton qu'il a utilisé, difficile de dire s'il était en train de se vanter ou non. Vu la réponse de Forbes ("C'est génial") il semble que cela ait été le cas :

"Spiegel : Alors Mark m'envoie un mail sur mon compte personnel. Comment il pourrait le connaître, pas vrai ? Et il écrit : "Hey, ce que tu fais nous intéresse. J'aimerais te rencontrer." Et nous on est du genre : "Tu sais qu'on travaille à LA, merci." Du genre, dis-nous si tu passes par LA.

Forbes : C'est génial.

Spiegel : Et comme à ce moment là il travaillait avec Frank Gehry sur ses nouveaux bureaux, il était à LA et nous a dit "Hey, je suis à LA. Vous pouvez me retrouver à cette adresse ?"

Donc, nous avons maintenant deux transcriptions. La première est l'échange de mails original entre Zuckerberg et Spiegel. Très cordial. La seconde est le récit de Spiegel de cet échange avec Forbes.

 

Article de Alyson Shontell. Traduction par Aude Fredouelle, JDN.

Voir l'article original : Snapchat CEO Reveals His Emails With Mark Zuckerberg But Told Forbes A Slightly Different Story

Mark Zuckerberg / Snapchat