Softbank bien positionné pour s'accaparer le marché asiatique

Alors que la plupart des géants américains de l'Internet se cassent encore les dents sur la Chine, le Japonais Softbank dit vouloir devenir numéro du marché en Asie. Déjà opérateur phare au Japon, où il est aussi le seul distributeur de l'iPhone, Softbank est déjà bien positionné sur le marché chinois. Actionnaire de l'e-marchand Alibaba, éditeur de Taobao, avec 34 % des parts de la société, il détient également 35 % de Oak Pacific Interactive, l'éditeur du réseau social RenRen et du jeu Kaixin.com. Et le Japonais n'hésite pas à multiplier les pacerelles d'un pays à l'autre.

Un partenariat vient ainsi d'être signé entre Yahoo Japan, dont Softbank est actionnaire, et Taobao afin de permettre à l'un et l'autre de proposer leur services dans le pays voisin dès juin 2010. Une stratégie d'expansion qui a permis à Softbank de plus que doubler son bénéfice net sur le dernier exercise clos fin mars 2010, avec 1,04 milliard de dollars.

Jeux / Chine