Sony BMG en termine avec son affaire de rootkits

Sony BMG clôt à l'amiable son procès l'opposant à la Federal Trade Commission dans son affaire de rootkit. Un programme que la major avait intégré à son système de protection sur des CD audio jusqu'a fin 2005 et qui s'installait secrètement sur les PC pour en empêcher la copie. La major a accepté de verser jusqu'à 150 dollars à ses clients lésés. Mi-janvier, Sony BMG avait proposé de les dédommager en leur versant 7,5 dollars chacun et en leur offrant un album en téléchargement parmi une liste de 200.

Juridique / Sony