Steve Jobs quitte la direction d'Apple pour raisons de santé


Plus de 4 ans après une opération d'un cancer du PDG d'Apple, les spéculations des analystes sur sa santé se renforcent.

Le PDG d'Apple a décidé de prendre un semestre de congés pour "sortir des feux de la rampe" et se soigner. Dans un e-mail interne, Steve Jobs explique sa décision en évoquant "des problèmes de santé plus complexes" qu'il ne le pensait. Il y a dix jours, il avait pourtant assuré souffrir seulement d'un "déséquilibre hormonal" et qu'un traitement nutritionnel devrait lui permettre de retrouver un poids normal d'ici le printemps (lire Steve Jobs se veut rassurant sur son état de santé, du 05/01/2009).

La décision de prendre du recul confirme donc les inquiétudes d'analystes, qui s'interrogeaient sur la perte de poids du président d'Apple depuis le début 2008. Certains craignaient une résurgence de son cancer du pancréas pour lequel il avait été opéré en 2004.

Steve Jobs laisse les rênes de la direction opérationnelle à son bras droit Tim Cook. Il restera cependant "impliqué dans toutes les grandes décisions stratégiques" de l'entreprise. L'action Apple perdait plus de 8 % avant que sa cotation soit suspendue.

Etats-Unis / Apple