Le PMU veut organiser des paris sur les matchs de foot


Le PMU se tient prêt à l'ouverture du marché des jeux en ligne. Il proposera l'année prochaine de parier sur d'autres compétitions sportives que les courses de chevaux.

Le PMU compte profiter de l'ouverture du marché des jeux d'argent en ligne pour concurrencer frontalement la Française des Jeux. S'expliquant dans "Le Figaro", le nouveau président du PMU, Philippe Germond (ex-PDG de SFR et Cegetel) a expliqué que l'entreprise travaillait depuis le printemps à "une offre complète de paris en ligne étendue à l'ensemble des sports".

Ainsi, le PMU compte proposer sur Internet des paris payants allant des courses de chevaux au football en passant par le rugby et ainsi se confronter à la Français des Jeux, qui propose ce type de paris. Comme cette dernière, l'objectif du PMU est de diversifier au maximum son offre afin de ne pas être pris de court par les nouveaux entrants une fois que le marché des jeux d'argent sera ouvert en France. Sans doute en juin prochain, juste avant le début de la Coupe du Monde de football. Cependant, le PMU n'a toujours obtenu le feu vert de ses actionnaires pour se lancer dans cette aventure.

Le PMU compte réaliser 650 millions d'euros sur Internet en 2009, contre 540 l'année dernière. La Française des Jeux a de son côté affiché un chiffre d'affaires online de 630 millions d'euros en 2008.

Jeux / Chiffre d'affaires