Le réseau social spammeur Tagged évite un procès pour spam

Accusé d'avoir recours au spam pour recruter de nouveaux membres, le réseau social américain Tagged.com a conclu deux accords à l'amiable pour faire cesser les poursuites. L'éditeur du site va verser 500 000 dollars à l'Etat de New York et 250 000 dollars ) à celui du Texas. Il s'engage aussi à faire cesser ces pratiques. Il y a quatre mois, l'Etat de New York l'avait accusé d'avoir envoyé plus de 60 millions de courriers électroniques non sollicités (Lire l'article Le 3ème résau social US accusé de spammer l'Internet mondial, du 10/07/09). A partir d'adresses d'internautes récupérées, Tagged envoyait des messages faisant croire à leurs destinataires que des connaissances voulaient leur montrer des photos. Ces courriels renvoyaient en fait vers la page d'inscription du site. Tagged.com se revendique comme le troisième réseau social américain. Son dirigeant, Greg Tseng, a déjà été condamné en 2006 pour des pratiques de spam.

Juridique / Spam