Ce que vous réserve l'e-business en 2013 L'e-book enfin largement adopté en France

Le livre numérique passe la seconde

L'e-book devrait enregistrer en 2013 une croissance fulgurante en France, selon l'institut GfK qui prévoit que les ventes de livres numériques pèseront 21 millions d'euros cette année et 55 millions en 2015. Encore plus optimiste, Xerfi table pour sa part sur un chiffre d'affaires de 206 millions d'euros à cette échéance. Une tendance accélérée par la baisse des prix des liseuses et des tablettes ainsi que l'élargissement de l'offre proposée par les librairies en ligne. Les consommateurs jugent toutefois toujours trop cher le prix des livres numérisés.

E-books enrichis et vente en directe sans DRM

Parmi les tendances qui traverseront le secteur des e-books en 2013 aux Etats-Unis, le site spécialisé Digitalbookworld.com affirme que cette année sera celle de l'essor des "enhanced e-books", livres numériques interactifs ou enrichis de contenus multimédias.

les éditeurs vendront des e-books dépourvus de drm et les commercialiseront
Les éditeurs vendront des e-books dépourvus de DRM et les commercialiseront directement auprès des consommateurs © Adam Radosavljevic - Fotolia

Le site prévoit également qu'un nombre accru d'éditeurs commenceront à vendre des e-books dépourvus de DRM et les commercialiseront directement auprès des consommateurs, pour ne pas céder leurs marges à des intermédiaires et conserver la maîtrise de leur relation client, y compris dans l'optique d'enrichir leurs données de CRM.

Un nouveau marketing pour les e-books

Le marketing des livres numériques devrait évoluer considérablement, ceci dès cette année. Il se conforme aujourd'hui de près aux stratégies marketing retenues dans le monde physique, qui promeuvent les livres au moment de leur sortie pour les oublier ensuite. Le Web, en revanche, permet plus facilement de vendre des ouvrages parus plusieurs mois auparavant. Mais il est surtout le lieu où se développent des communautés basées sur des centres d'intérêt communs, ce dont les éditeurs devraient bientôt essayer de tirer profit.

A l'avenir, il ne sera donc pas rare de voir apparaître en tête des ventes d'e-books des ouvrages moins récents ou issus de la longue traîne des éditeurs, parce qu'ils auront été mis en avant auprès de telle communauté qui les aura plébiscités.

Un Kindle d'entrée de gamme gratuit ?

Une rumeur récurrente prête à Amazon l'intention de rendre gratuit son Kindle d'entrée de gamme. Début 2010 déjà, l'e-commerçant américain avait proposé à ses clients d'acheter un Kindle qui leur serait remboursé s'il ne les satisfaisait pas, sans qu'ils aient à le retourner. Sans doute un test grandeur nature qui pourrait aujourd'hui se concrétiser sous une autre forme : offrir un Kindle aux clients membres du programme Amazon Premium qui le souhaitent, l'opération étant rentabilisée par le nombre de livres et contenus numériques qu'ils commanderaient par la suite. Le cabinet Forrester Research estimant que les ventes de liseuses ont commencé à s'effriter, ceci permettrait aussi à Amazon de maintenir un marché stratégique pour lui.

Amazon / DRM