Ce que vous réserve l'e-business en 2013 La data bouleverse l'e-marketing et ses métiers

L'e-mail entame sa seconde vie

L'e-mail n'est pas mort. Certes, la technologie n'est plus toute récente. Mais cela ne l'empêche pas de demeurer une composante importante du mix marketing et un moyen privilégié d'entretenir sa relation au client. En revanche, l'e-mail se transforme pour s'adapter à l'évolution des comportements, mobiles en particulier, puisque 78% des Américains accéderont à leurs e-mails depuis leur téléphone mobile d'ici 2017, selon Forrester Research. En outre, les emailings seront de plus en plus personnalisés, pertinents et ciblés à partir de données temps réel. Selon les prévisions du cabinet américain Impact, c'est la capacité à segmenter ses bases et à personnaliser le contenu des messages qui permettra avant tout de maximiser les retombées de chaque e-mail.
les actions de marketing ne seront plus seulement mesurées en termes de
Les actions de marketing ne seront plus seulement mesurées en termes de génération de trafic et de leads © Pressmaster - Fotolia

Les CMO sur sellette

Selon une récente étude du groupe britannique Fournaise Marketing, 73% des cadres exécutifs ne pensent pas que le marketing génère de la demande et des revenus. Un jugement sans pitié qui devrait entraîner un véritable changement en 2013, d'après le cabinet américain Sales Benchmark Index : les actions de marketing ne seront plus seulement mesurées en termes de génération de trafic et de leads mais contribueront aussi plus directement à optimiser les processus influençant directement la croissance des ventes. Les KPI des directions marketing évolueront également pour accompagner ce changement.

La data rendue utilisable par la visualisation

Le thème du big data a traversé 2012 sans prendre réellement corps. Will Margiloff, PDG de la société de marketing digital IgnitionOne, prévoit que les entreprises du Web réaliseront en 2013 que ces masses de données ne leur seront d'aucune utilité à moins d'arriver à les automatiser et à les appliquer. Selon lui, les éditeurs de solutions concentreront leurs efforts sur la visualisation des données pour fournir aux marques et aux agences des tableaux de bord efficaces synthétisant les données issues de tous les canaux et toutes les sources, y compris tierces. Le cabinet Gartner ajoute d'ailleurs que parmi les 4,4 millions de postes dans le monde qui impliqueront en 2015 des compétences en big data, et dont le tiers seulement sera pourvu, une grande partie de la demande portera sur des spécialistes de la visualisation des données.

Big Data / E-Mail marketing