Ce que vous réserve l'e-business en 2013 e-Publicité : le RTB révolutionne le display

Le RTB poursuit son essor

En octobre dernier, IDC avait prédit que les dépenses mondiales en real-time bidding (RTB), de 1,4 milliard de dollars en 2011, progresseraient en moyenne de 59,2% par an pour atteindre 13,9 milliards de dollars en 2016. Aux Etats-Unis, le RTB représentera à cette échéance 27% du total des dépenses en display.

Un autre institut de recherche, Park Associates, prédit d'ailleurs un futur encore plus radieux au RTB, anticipant qu'il pèsera 50% du display américain en 2017. Pour eMarketer, le RTB occupera 5% du display en 2015. Et selon Forrester, le CPM du RTB passera de 3,17 dollars en 2012 à 6,64 dollars en 2017.

Les agences abandonnent l'achat média

Les agences et leurs marques clientes vont progressivement délaisser le métier de plus en plus complexe et technique de l'achat média, dont se chargeront des sociétés spécialisées, prédit Ignition One. Pour leur part, les agences se recentreront sur le media planning stratégique.

les annonceurs vont réaffecter à leurs propres sites une partie des budgets
Les annonceurs vont réaffecter à leurs propres sites une partie des budgets Facebook © Kbuntu - Fotolia

Les investissements déplacés de Facebook vers le site des annonceurs

Les annonceurs vont diminuer leurs investissements publicitaires dans Facebook pour les réaffecter à leurs propres sites, d'après les prédictions 2013 de Telligent en matière de réseaux sociaux. Forrester confirme d'ailleurs l'importance pour les entreprises d'investir dans leurs propres sites et dans l'expérience de leur communauté.

Selon Rob Howard, fondateur de Telligent, "Google, Twitter et Facebook ont été les plus importants bénéficiaires de l'avalanche de données utilisateurs de ces dernières années. Maintenant, les entreprises se rendent compte que la véritable valeur des données sociales et big data appartient au propriétaire de ces données." En 2013, elles devraient donc essayer de reprendre le contrôle des données issues de leurs communautés et de leurs canaux sociaux.

Plus d'ad servers tiers sur la plate-forme de Facebook

Le réseau social a déjà commencé à accepter d'autres ad servers sur sa plate-forme en 2012. En 2013, cette tendance pourrait se renforcer, explique James Green chez Magnetic. "Ces ad servers tiers sont les plates-formes les plus simples pour mesurer la performance des campagnes : ne pas leur permettre d'évaluer les campagnes sur Facebook prive le réseau social de nombre d'entre elles".
A l'avenir, Facebook permettra donc sans doute de plus en plus à l'annonceur de placer un cookie à l'impression d'une publicité, afin de mesurer la performance de l'ensemble de ses investissements publicitaires.

Etats-Unis / Facebook