Twitter deviendrait rentable avec six mois d'avance


La start-up aurait commencé à dégager ses premiers bénéfices grâce à ses accords avec Google et Microsoft. Elle ne prévoyait d'atteindre l'équilibre que mi-2010.

Twitter aurait déjà commencé à gagner de l'argent. Le service de micro-blogging devrait dégager ses premiers bénéfices en 2009, grâce aux accords d'indexation passés avec Microsoft et Google qui devraient lui rapporter 25 millions de dollars. Selon des sources citées par "Bloomberg", Google reverserait 15 millions de dollars par an à Twitter pour indexer ses conversations dans son moteur (lire le dossier Les nouveaux outils de recherche de Google, du 08/12/2009). Microsoft s'acquitterait d'une somme de 10 millions de dollars.

Les bénéfices que dégagerait Twitter en 2009 restent cependant flous. Avec un effectif de 105 salariés, la start-up doit en effet faire face à des coûts opérationnels compris entre 20 et 25 millions de dollars sur l'année. La plate-forme pourrait dégager un profit compris entre quelques milliers et 5 million de dollars. Les montants de ces accords passés avec Google et Microsoft démontrent la capacité de la start-up à dégager des revenus. Sans business model, Twitter n'avait jusqu'à présent pas rapporté un seul centime.

Ces accords permettraient en tout cas à Twitter d'atteindre l'équilibre avec plus de six mois d'avance sur ses prévisions. Des projections internes, subtilisées par un hacker en juillet dernier, révélaient en effet que Twitter prévoyait de générer 4,4 millions de dollars de chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2009 (lire le dossier Les projets secrets de Twitter, du 16/07/2009). A l'époque, Twitter espérait pouvoir atteindre l'équilibre dès la fin du second semestre 2010 avec des revenus dépassant les 53 millions de dollars.

Twitter / Blog