La vente de musique numérique a le vent en poupe

La loi Création et Internet n'existe pas encore mais cela n'empêche pas le marché de la vente de musique numérique de connaître une hausse de 52,6 % sur les 3 premiers semestres 2008, pour atteindre 52,8 millions d'euros. La plus grande part des revenus numériques provient toujours du mobile (23,8 millions d'euros), devant la vente en ligne (17,8 millions d'euros), dont la part se renforce, et les formules d'abonnement et de streaming (11,1 millions d'euros). Ce dernier segment a d'ailleurs connu une hausse considérable puisqu'il ne pesait que 1,4 millions d'euros l'année passée. Preuve que l'industrie musicale est loin d'avoir totalement exploité les nouveaux modèles économiques que lui offrent Internet.

Au global, le marché de la musique tous supports confondus a chuté de 13,9 % sur les 9 premiers mois de l'année, par rapport à l'année précédente, a annoncé le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep). Les ventes des maisons de disques aux magasins atteignent 382 millions d'euros contre 443 en 2007.

Autour du même sujet