Les inventeurs autoproclamés de Facebook ont été déboutés

Un jugement en appel a confirmé une première décision selon laquelle l'accord à l'amiable entre les jumeaux Winklevoss et Facebook est valide.

Les jumeaux Cameron et Tyler Winklevoss, qui se considèrent comme les véritables inventeurs de Facebook, ont été à nouveau déboutés de leur demande. Un tribunal de San Francisco a repoussé en appel leur demande de casser l'accord signé début 2008 avec le réseau social. A l'époque, ils avaient obtenu des actions de la société et une somme d'argent. L'ensemble avait été évalué 65 millions de dollars. Mais selon eux, cet accord n'est pas valide car Facebook leur aurait caché des informations, en minimisant notamment la valeur de la société (Lire : "Les inventeurs autoproclamés de Facebook en veulent plus", du 12/01/11).

Des arguments réfutés par le juge, qui ne justifie cependant pas sa décision. Il confirme en tout cas un premier jugement d'avril, selon lequel l'accord signé était "assez favorable" aux jumeaux, qui disposaient par ailleurs à l'époque d'avocats et d'un conseiller financier. L'avocat actuel des Winklevoss indique vouloir faire appel auprès de la Cour suprême américaine.

Facebook