Yahoo veut vendre et non fermer Delicious

Si le portail compte fermer plusieurs de ses services, il espère tirer quelque chose du site de partage de favoris.

Les utilisateurs du site de partage de favoris Delicious, fleuron du Web 2.0 racheté par Yahoo en 2005, peuvent se rassurer. Le dernier plan social annoncé par Yahoo et la rationalisation de ses services menée en parallèle n'aura pas raison du site. Yahoo annonce en effet avoir débuté des discussions en vue de le revendre.

 

Carole Bartz, sa PDG, a considérablement réduit la voilure de l'entreprise, tant en effectif qu'au niveau de son offre. Citons par exemple le réseau social Yahoo 360, ou encore Kelkoo, Geocities et MyWeb. Yahoo a annoncé le 14 décembre une nouvelle vague de 600 suppressions d'emploi, la troisième en deux ans.

Web 2.0 / Yahoo