Comment Cardo s'est fait un nom grâce aux dangers du mobile Une recette originale de pop-corn

 Pour lancer sa campagne, Cardo Systems s'est appuyé sur une jeune agence de marketing viral, Lastfools, créée il y a moins d'un an. "Nous voulions axer le buzz sur les dangers du téléphone portable, tout en jouant la carte de l'humour", indique son fondateur Frédéric Chast. D'où l'idée de faire griller des grains de maïs à l'aide de téléphones portables. Entre les mois de mars et d'avril, quatre clips de moins d'une minute chacun sont réalisés, mettant en scène des personnages français, japonais, américains et originaires de pays de l'Est. 

 

Dans chacune de ces vidéos, les personnages disposent des téléphones mobiles autour de quelques grains de maïs, puis font sonner tous les combinés. Au bout de quelques secondes, les grains de maïs se transforment en pop-corn sous l'œil étonné des personnages. "Nous avons voulu réaliser quatre films à la fois similaires et différents pour rendre l'expérience plus crédible et toucher une audience internationale", explique Frédéric Chast. L'annonceur n'apparaît pas dans ces films. 

 

Dès le 29 mai, ces quatre vidéos sont postées en plusieurs exemplaires sur les principales plates-formes vidéo, notamment Youtube et Dailymotion. Les vidéos sont également envoyées à quelques portails humoristiques, comme Abrutis.com. Pour amorcer le buzz autour de ces clips, des commentaires sont postés sur des blogs et forums, anglophones et francophones, spécialisés notamment sur les nouvelles technologies ou sur les questions de santé. 

 

Deux comptes utilisateurs ont notamment été créés sur Youtube pour poster ces vidéos. Une dizaine d'autres comptes a ensuite été ouverte pour gérer le buzz généré sur la plate-forme. Leur rôle : déposer les premiers "faux commentaires de surprise" sur les vidéos et réagir à ceux, bien réels, déposés par les autres internautes. 

Marketing viral / Téléphone portable