Comment ces marques ont surmonté une crise de réputation Marée noire : BP a su faire le dos rond

Avril 2010 : l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon au large des côtes du golfe du Mexique, BP a connu l'une des plus graves crises de réputation, amplifiée par les gaffes à répétition de son PDG d'alors, Tony Hayward ("Je pense que l'impact sur l'environnement de ce désastre sera très, très modeste", "Cette fuite était minuscule en proportion de l'immensité de l'océan", etc.). Vidéos, logos détournés (des concours de détournement sont organisés), faux comptes Twitter et Facebook... les internautes rivalisent d'imagination pour dénigrer la marque et intensifient leurs efforts dans le temps à mesure que la fuite de pétrole se propage.


exemples de détournements du logo bp
Exemples de détournements du logo BP © Capture d'écran / Logomyway.com

Pour afficher sa bonne volonté, BP multiplie les prises de paroles, crée des comptes officiels "BP_America" sur les médias sociaux sur lesquels la marque informe régulièrement de ses efforts. Surtout, la marque ne cherche pas à faire taire les mécontents qui la critiquent. Au contraire : elle allume des contre-feux pour maintenir sa présence en ligne, notamment en achetant sur les moteurs les mots-clés correspondant aux requêtes les plus populaires sur la marée noire. Il aura cependant fallu le départ de Tony Hayward pour permettre à BP de redevenir audible sur la Toile.


Depuis l'arrêt des fuites en septembre, BP n'a pas ménagé ses efforts pour démontrer sa responsabilité et les initiatives prises pour effacer les traces de la marée noire. La chaîne officielle du groupe sur Youtube diffuse régulièrement des contenus mettant en scène des petits commerçants (pêcheurs, restaurateurs, etc.) touchés par la marée noire expliquant comment leur région retrouve une vie normale. Un film de 20 minutes, "BP : A year of change", a également été posté mi-avril pour revenir sur l'avancée de la situation, un an après la marée noire. En faisant le dos rond, l'entreprise a finalement limité la casse. Au moins sur Internet.

BP