Comment le secteur du divertissement intègre Facebook dans sa stratégie d'acquisition En mai, l'activité ralentit mais les pages fan ne désemplissent pas

Mois atypique avec ses vacances scolaires et ses ponts, le mois de mai donne lieu à des évolutions très intéressantes sur Facebook. "Grevée par de nombreux jours fériés, l'activité sur le réseau social est en net repli comme en témoigne la chute du taux d'engagement qui passe de 1,9 à 1,6% entre avril et mai", note Antoine Ripoche, directeur associé chez Graph Insider.

l'évolution de l'activité sur facebook, mois par mois, en france
L'évolution de l'activité sur Facebook, mois par mois, en France © Graph Insider

L'accumulation des ponts de mai n'affecte en revanche pas le recrutement de nouveaux fans. Le volume de nouveaux "like" s'établit à 34,9 millions au cours du mois de mai. C'est plus du double du mois d'avril. "Ce phénomène s'explique par le déploiement des pages globales proposé par Facebook, analyse Antoine Ripoche." Ces pages, qui permettent aux marques de n'avoir plus qu'une seule page globale pour tous les pays et toutes les langues, leur ont permis de créer une nouvelle dynamique d'acquisition.

calcul du cpc par device.
Calcul du CPC par device. © Graph Insider

"Les performances du mobile sont tout bonnement impressionnantes, note Antoine Ripoche. Ce canal devient le fer de lance de Facebook avec des taux de clics excellents qui en font un outil très ROIste." Sur mobile, les publicités sont exclusivement positionnées dans le fil d'actualités. Une visibilité qui leur garantit de très bons taux de clics. Facebook en a bien conscience, qui a décidé de faire le ménage dans son offre, pour se concentrer sur ses formats qui marchent le mieux.

Autour du même sujet