Cellfish Media lance une activité de marketing mobile

L'éditeur de contenus mobiles propose aux opérateurs, médias et annonceurs une plate-forme intégrée d'édition, d'exploitation et de monétisation de leurs services mobiles.

De l'édition de contenus et services à leur monétisation, il n'y a qu'un pas que Cellfish Media a franchi en lançant, au printemps 2008, une plate-forme intégrée équipée de solutions de paiement, d'hébergement et de publication de sites, de création et de gestion de contenus, et de CRM. L'offre s'adresse aux médias, aux opérateurs mobiles et aux annonceurs.

 

Entité née en 2006 du regroupement des activités mobiles américaine, française et allemande du groupe Lagardère (lire l'article du JDN Cellfish media lève 50 millions de dollars pour se renforcer des deux côtés de l'Atlantique du 11/10/2006), Cellfish Media est positionné historiquement sur le métier BtoC de vente de contenus mobiles "d'entertainment" (sonneries, jeux, logos, musiques, horoscopes, vidéos, services de personnalisation, etc.), sous son propres réseau de marques (KKO, Xtra, Astralia, Blingtones) et en marque blanche pour les portails des opérateurs.

 

Cellfish Media, qui a réalisé plus d'une centaine de millions de dollars de revenus dans le monde en 2007, revendique 4 millions de clients en France, c'est-à-dire de consommateurs ayant déjà acheté des contenus et qui sont donc inscrits dans sa base de données. Tous ont été recrutés par de l'achat d'espace en presse, télévision, radio, Internet et mobile et régulièrement relancés par des SMS+ ou wap push.

 

La nouvelle offre de marketing mobile de Cellfish Media France repose sur quatre piliers : le métier de wap agency (conseil, création et développement de sites mobiles et de campagnes marketing) ; la génération de trafic (référencement, achat d'espaces sur l'Internet mobile et sur les médias off via des opérations spécifiques comme le couponing ou les codes 2D) ; la monétisation (vente d'espaces, marketing push) ; et l'opt-in (création, animation et commercialisation de bases de données clients). Pour cela, Cellfish a développé une série de solutions intégrées sur une plate-forme unique, de la publication en CMS à l'ad serveur mobile, en passant par des outils de tracking, de scoring, des statistiques comportementales et de mesure de la performance.

 

"Capitalisant ainsi sur notre savoir-faire en matière de recrutement, de qualification et de valorisation de l'audience mobile, nous souhaitons aujourd'hui accompagner les opérateurs, les médias et les annonceurs dans l'univers spécifique du marketing mobile, en leur permettant d'éditer, d'exploiter et de monétiser leurs services", explique Nicolas d'Hueppe, DG de Cellfish Media France.

 

La filiale de Lagardère se présente ainsi comme une agence gérant l'ensemble du spectre du marketing mobile mais se spécialise avant tout sur l'animation et la commercialisation de bases de clients par des techniques de marketing push. Son activité de marketing mobile démarre ainsi avec la signature de budgets pour la mise en œuvre et la gestion des bases de contacts des services mobiles de MSN et de Warner Music. Cellfish Media France espère également séduire les annonceurs traditionnels en leur ouvrant sa propre base de données de clients.

 

L'activité marketing mobile de Cellfish Media est gérée par une vingtaine de personnes en France. Pour Nicolas d'Hueppe, cette activité est un relais de croissance qui devrait générer "plusieurs millions d'euros" cette année. En cours de finalisation, la plate-forme de marketing mobile intégrée devrait être lancée avant la fin 2008 sur les deux autres marchés de Cellfish, l'Allemagne et les Etats-Unis.

Media / Marketing mobile