Le réseau Wi-Fi FON lève 6 millions d'euros

Avec ce troisième tour de table, le réseau Wi-Fi d'origine espagnole FON a levé au total 34 millions d'euros. Il annonce de nouveaux partenariats avec des opérateurs télécoms, après Neuf et BT.

Trois tours de table en trois ans. Comme chaque année à la même époque, le réseau Wi-Fi communautaire FON a réalisé une levée de fonds, d'un montant important pour une start-up pas encore rentable. Cette fois, 6 millions d'euros ont été injectés, par des investisseurs aussi différents que le fonds d'investissement Coral Capital Mangement, propriété de l'opérateur télécom russe Sistema, British Telecom et la banque Allen & Co. Google, investisseur historique, a une nouvelle fois participé, comme le fondateur de FON lui-même, Martin Varsavsky. La société, née fin 2005, avait déjà levé successivement 18 millions et 10 millions d'euros (lire FON lève 10 millions et entame son déploiement massif, du 12/03/07).

 

Ces nouveaux moyens devraient servir, indique le fondateur de FON, à un lancement en Russie en juin prochain. Pour cela, la société s'est rapprochée de l'opérateur Sistema, qui a participé à la levée de fonds. FON poursuit ainsi sa nouvelle stratégie de partenariats avec des opérateurs, qui lui permettent de faire grossir rapidement son réseau.

 

Car les possibilités encore limitées pour un "Fonero" de trouver d'autres points pour se connecter dans le monde semblent être le principal obstacle au succès de FON. La taille réelle du réseau est difficile à évaluer, en raison notamment de la part des "Foneros" ayant déconnecté leur routeur WiFi. Selon FON, il y aurait 170.000 routeurs actifs dans le monde. Des partenariats ont déjà été conclu avec les opérateurs British Telecom (qui a lui aussi investi) et Neuf-Cegetel en France (lire FON ouvre son réseau en France avec Neuf Cegetel, du 04/10/07).

 

L'opérateur Wi-Fi compte également utiliser une partie des 6 millions d'euros pour la deuxième version de son routeur. Cette Fonera 2.0 permettra via une connexion USB de télécharger et d'envoyer des contenus sur le Web. FON compte aussi développer une version en fin d'année pour le WiFi 802.11. Des développements qui devront être réalisés sans dépenser trop, prévient Martin Martin Varsavsky. L'entrepreneur avoue que sa société continue à perdre de l'argent, même si les pertes sont passées de "1,3 million de dollars par mois à 800.000 dollars sur les six derniers mois". L'objectif est de ne perdre que 500.000 dollars par mois en juin, avant d'atteindre l'équilibre fin 2009.

Levée de fonds / Wifi