Automobile connectée : ce qui vous attend Le NFC et la reconnaissance vocale pour la voiture de demain

Le visage de la voiture connectée du futur se dessine au fil des innovations technologiques, qui conditionnent grandement les services proposés aux consommateurs. "Les lacunes des réseaux opérateurs ont longtemps été un frein à la connectivité, illustre Jacques Garcin. L'arrivée de la 4G va permettre de rentre les transferts d'informations plus rapides et plus fiables." Demain, la 4G donc, mais aussi la reconnaissance vocale et la technologie sans-contact NFC, façonneront les nouveaux modèles proposés.

 

La reconnaissance vocale doit permettre de prévenir la distraction au volant

"Si l'interface homme-machine est étudiée pour simplifier l'usage et éviter de trop détourner l'attention du conducteur de la route, le perfectionnement de la reconnaissance vocale reste une des clés", déclare Jacques Garcin. Qu'il s'agisse, grâce à cette technologie, d'envoyer ou recevoir des SMS, des mails et bientôt, de restituer des pièces jointes, l'enjeu est de taille : combattre la distraction au volant. Le Ministère des Transports américain y a même consacré un guide spécial, l'estimant responsable de plus de 3 000 décès en 2010. Voilà pourquoi l'annonce faite par Apple, lors de la conférence mondiale des développeurs, que son système Siri serait prochainement intégré dans les futures voitures pour pouvoir téléphoner sans quitter la route des yeux, a été suivie avec attention. Si la technologie est encore loin d'être infaillible aujourd'hui, elle devrait équiper les futurs modèles BMW, Audi, Chrysler, Honda, Jaguar, Mercedes ou encore Toyota, dans les mois à venir. Le service Ford Sync procède de la même intention avec des commandes vocales basiques telles que "Appeler Hugo" et "Ecouter Led Zeppelin", ou encore une évaluation méticuleuse de chaque application ajoutée au système, pour s'assurer que celle-ci ne risque pas de distraire le conducteur.

 

grâce au nfc, la key box permettra de garder ses clés à l'intérieur. 
Grâce au NFC, la key box permettra de garder ses clés à l'intérieur.  © S. de P. Orange

L'essor des services mobiles sans contact, via la technologie NFC (Near Field Communication) va également susciter de nombreuses innovations en la matière. Ouvrir la portière de son véhicule ou même le guider à distance ne relèvera bientôt plus de l'utopie. Ainsi, le service Park4U de Valéo propose-t-il grâce à son smartphone de sortir son véhicule d'une place de parking ou de l'y garer, sans même toucher au volant. Autre solution développée conjointement par Orange Labs et le Français ADM-Concept, une solution de verrouillage et déverrouillage des portes grâce à un mobile compatible NFC. "Une véritable avancée qui facilite et sécurise l'échange de clefs entre les utilisateurs de la voiture via le simple envoi d'un code crypté permettant d'ouvrir le véhicule lorsqu'on s'en approche", illustre Jacques Garcin. Le fait d'emprunter la voiture d'un ami ou de la louer à une agence ne sera bientôt plus un souci logistique...

 

Toutes ces innovations, qu'elles concernent la sécurité routière ou le divertissement, laissent entrevoir un monde où les voitures pourront communiquer entre elles, partageant de plus en plus d'informations. Quitte à passer du statut de véhicule connecté à celui de véhicule automatisé ? Sans doute, mais pas de sitôt. La Google Car qui fait sa réapparition publique tous les 6 mois relève pour l'instant encore du fantasme. Comme le rappelle Olivier Guetta, "le modèle présenté embarque aujourd'hui des millions de dollars de technologies et parait pour l'instant difficilement commercialisable".

Mobilité / Réseaux