Partager cet article

RSS
Untitled Document
Sommaire

En savoir plus

description brève de l'image
 
Comparaison des performances techniques du HSPA et de la LTE
 

 

Les débits offerts par les réseaux 3G ou 3G+ actuels - 3,6 Mbits/s en voix descendante, 1,4 Mbit/s en voix montante en théorie, limitent considérablement l'usage des services multimédia mobiles.

 

La grande promesse de la 3G LTE est d'offrir un débit de 100 Mbits/s en voix descendante et 50 Mbits/s en voix montante. Soit l'équivalent des réseaux fibre optique de l'Internet fixe. A une nuance près : ce débit théorique sera à partager entre tous les utilisateurs mobiles d'une même cellule.

 

De quoi satisfaire toutefois les besoins en débit de services interactifs aujourd'hui inexistants sur l'Internet mobile, comme le téléchargement de vidéos en streaming en temps réel, la télévision, les jeux multijoueurs et autres services de peer-to-peer, tout en améliorant considérablement l'expérience des utilisateurs grâce à la réduction des temps de réponse à 10 ou 20 millisecondes.

 

description brève de l'image
 
Evolution du coût du Mbit de données sur les réseaux haut débit mobile
 

 

Une autre promesse de la 3G LTE est d'offrir un service de communication sans fil sur IP (wireless voice over IP, W-VoIP) et de se connecter avec les réseaux IP fixes. Grâce à cette technologie, les opérateurs mobiles pourront proposer une véritable offre quadruple play services, c'est-à-dire de la voix, du surf en très haut débit et de l'IPTV, le tout en situation de parfaite mobilité.

 

Enfin, l'augmentation de l'efficacité spectrale, c'est-à-dire du nombre de Mégabits par Herz, devrait permettre de réduire le coût du Mégabit de transport de données de 4 à 6 par rapport aux technologies 3G actuelles.

 


Sommaire MobileEnvoyerImprimerHaut de page
A VOIR EGALEMENT