Les annonceurs dépensent 108% de plus pour toucher l'élite numérique

Le marché du display, de la vidéo, du mobile et des réseaux sociaux continue de croître en termes de CPM dans le monde.

Les 2% d'internautes disposant du plus fort pouvoir d'achat dans le monde sont quatre fois plus présents sur plusieurs canaux publicitaires (une combinaison de mobile, display, social et vidéo) que les autres, selon le rapport trimestriel "The Digital Elite" du spécialiste des technologies RTB, Turn. Un surplus d'activité qui rend cette élite forcément plus attractive auprès des annonceurs, qui dépensent 108% (contre 85% au premier trimestre) de plus pour la toucher que pour l'internaute lambda. Il faut dire que ce top est 32 fois plus susceptible de s'engager avec les marques à travers trois canaux ou plus.

Autre tendance observée par l'étude, l'augmentation de 10,4% du CPM de la vidéo entre le premier et le second trimestre dans le monde. "Un grand nombre d'impressions se sont déplacées du bas de la fourchette (les 25% des prix les plus bas) vers la gamme de prix moyens (vers la médiane)", explique Turn. Même constat du côté des du display, en hausse de 15%, et du mobile, dont le CPM est passé de 0,72 à 1,01 dollar dans ce laps de temps, avec l'arrivée d'un plus grand nombre d'annonceurs. La plus forte hausse est à mettre au crédit des réseaux sociaux dont le CPM grimpe de 62% sous l'effet de la maturité publicitaire de Facebook principalement. Le CPM reste toutefois relativement bas, à 0,35 dollar au 1er trimestre.

digital audience
La digital élite selon Turn. © Turn

 

 

Réseaux sociaux / CMS