Les recettes publicitaires des médias ralentissent leur régression

La baisse du marché publicitaire se confirme, même si elle ralentit au troisième trimestre de cette année, selon l'Irep.

L'année 2013 sera à coup sûr une année de régression pour le marché publicitaire français avec une baisse qui pourrait se situer entre 4 et 5% selon l'Irep, qui a publié vendredi dernier les chiffres des recettes publicitaires des médias (hors internet) pour les 9 premiers mois de l'année 2013, en net. Le marché (hors périmètre Internet et mobile) est toujours en baisse au 3ème trimestre à -4,4%, ce qui porte les 9 premiers mois de 2013 à -5,9%, en très légère amélioration par rapport au 1er semestre (-6,4%).

Plusieurs catégories de média ont des tendances positives sur ce cumul. La radio évolue de +0,1% (vs -1,4% au 1er semestre) grâce à un 3ème trimestre dans le vert à +4,2%. La publicité extra-locale de la PQR progresse de +3% et plusieurs catégories d'affichage se démarquent : le digital (+66,9%), l'affichage transport (+1%) et les "autres formes d'affichage (chariot, piéton, lumineux...)" en hausse de +5,1%.

irep
Evolution au 3e trimestre © Irep

Malgré un troisième trimestre presque stable (-0,8%), la TV se situe à -5% sur le cumul janvier-septembre. Les quotidiens nationaux reculent de -10,1%, les quotidiens régionaux de -6%, la presse gratuite de -7%, les magazines de -9,8%, le courrier publicitaire de -7,8%.

irep 2
Evolution sur les 9 premiers mois de l'année © Irep

En savoir plus sur Offremedia.com

Irep