Le RTB pour les TPE et les PME : bientôt une réalité ?

RTB TPE PME 0415 Le trading Zebestof lance une plateforme qui doit permettre aux toutes petites entreprises de profiter de l'achat automatisé et de ses possibilités de ciblage.

2014 a marqué l'essor de nouveaux modes d'achats de publicités sur le Web : le programmatique et plus particulièrement le RTB (real time bidding). Ce canal d'achat-vente représentait alors 24% du display en France (contre 16% l'année précédente), avec des investissements publicitaires à hauteur de 195 millions d'euros (soit 66% de plus qu'en 2013).

Pour rappel, le principe du RTB est de proposer aux annonceurs d'acheter une audience qualifiée grâce à un système d'enchères en temps réel. L'annonceur proposant la meilleure enchère gagne l'impression qui s'affiche à l'ouverture d'une page Web par l'internaute. 

En France, ce type de solution est principalement utilisé par des annonceurs possédant des budgets conséquents et donc peu accessible aux petites et moyennes entreprises. D'autant qu'à cette contrainte budgétaire s'ajoute une complexité d'utilisation qui n'est pas toujours facile à appréhender.

Partant de ce constat, Zebestof, société spécialiste du marketing programmatique (filiale de CCM Benchmark, éditeur du JDN), vient de lancer une plateforme de marketing programmatique en libre-accès pour les TPE et PME : Ooxad. "Cette plateforme va permettre aux 500 000 TPE et PME qui sont aujourd'hui limitées aux campagnes de liens sponsorisés de pouvoir toucher leur audience au sein des ad-exchanges, en quelques clics",  explique Frédéric Lefebvre, président et cofondateur de Zebestof.

De l'inventaire RTB clé en main sans contrainte de budget

Le principe d'Ooxad est simple : permettre aux TPE-PME, pour un budget de 25 euros minimum, de réaliser des campagnes RTB. Au programme : du reciblage classique et de l'acquisition géolocalisée sous deux formes. Pour les plus petits budgets, de l'inventaire à bas coût donc et pour ceux qui aimeraient s'afficher sur des sites comme le Figaro ou l'Equipe, une option premium qui permet d'accéder à l'inventaire des places de marché media que sont The Place To Bid, La Place Media et Audience Square.  "Un moyen pour des petits annonceurs de se positionner dans les meilleurs emplacements display des éditeurs les plus importants en France", illustre Frédéric Lefebvre.
unnamed image 2
Un exemple de campagne diffusée par Storie sur la home de MyTF1.  © Capture d'écran JDN

La plateforme, responsive, mise sur une apparence colorée et visuelle. Elle se décompose en plusieurs onglets :

 un tableau de bord pour visualiser l'évolution des différentes campagnes en temps réel : impressions, clics, budget et CPM moyen.

 un gestionnaire de campagne permettant de créer directement l'un des 3 types de campagnes explicitées précédemment.

 un onglet " Création de concepts " afin d'importer ses bannières en drag & drop.

 le détail des statistiques avec les tendances, les chiffres clés ou encore une répartition par segment de campagne.

unnamed image
Les 3 offres proposées par Ooxad sur sa plateforme. © Capture d'écran JDN

Un marché difficile à attaquer

Quand on sait la difficulté qu'a rencontré Google pour évangéliser Adwords auprès des petites entreprises, on peut toutefois se demander si le modèle proposé par Ooxad peut fonctionner en France. Difficile en effet quand on ne dispose pas des moyens financiers et de la force de frappe commerciale du géant de réussir à gagner en visibilité. Sur ce point, Frédéric Lefebvre semble aussi ambitieux que confiant, lui qui nous explique miser sur "des campagnes de liens sponsorisés ciblées et une communication offline via des interventions dans les prochains salons digitaux des quatre coins de la France".

Le Français n'est à ce jour pas le seul à vouloir draguer les plus petites entreprises. Des acteurs similaires à Ooxad surfent déjà sur la vague aux Etats-Unis, à l'image de Choozle, Sitescout, Adform ou encore Adroll. Ooxad veut justement se présenter comme une alternative à ces acteurs américains en misant sur sa connaissance de l'écosystème local et sur son positionnement premium (emplacements display sur des sites éditeurs référents) vis-à-vis d'un Google.

Ooxad compte donc surfer sur la tendance grandissante du RTB en France en 2015 et dans les années à venir, tout en profitant du marché des TPE-PME, demandeur de ce type de services. Du côté des éditeurs, l'offre se structure également. Le français The Moneytizer s'est lui aussi lancé pour permettre aux éditeurs de la longue traîne de goûter aux joies du RTB. 

 

Toujours sur le JDN : 

Ciblage / PME