Emmanuel Crego (AOL) : "Verizon va profiter de notre technologie publicitaire mobile"

Emmanuel Crego AOL Le nouveau directeur commercial de One by AOL pour la France était l'invité de "#Media" pour évoquer le positionnement et l'offre de sa plateforme.

Emmanuel Crego, directeur commercial de One by AOL pour la France, était l'invité de l'émission "#Media", la toute nouvelle émission du JDN dédiée à l'actualité du monde des médias et d'Internet. Il venait notamment s'exprimer sur le lancement de One by AOL en France, officialisé mi-avril, avec à la clé une plateforme qui intègre DSP et SSP. Construite à partir des technologies d'Adap.tv, de Marketplace (la plateforme SSP display) et AOP (la plateforme DSP), cette plateforme unifiée doit permettre à AOL de redevenir un acteur technologie publicitaire de poids. "D'un point de vue organisationnel, il nous semblait plus pertinent de réunir acheteurs et vendeurs au sein d'une même plateforme", explique-t-il pour justifier ce positionnement des deux côtés de la transaction. "D'autant que cela nous permet de réduire les intermédiaires et gagner en marge". L'Américain est aussi équipé d'une DMP et des 100 millions de profils récoltés dans le monde, même si en France, absence de sites oblige, les clients de One by AOL sont obligés de passer par des apporteurs de data tierce.

En France, One by AOL travaille avec 8 agences et 14 éditeurs. "Nous venons par ailleurs de signer avec le groupe Netbooster sur les 5 pays où l'agence est présente". Dans un univers très concurrentiel, Emmanuel Crego espère se tailler une place grâce à son offre de vidéo. "Une agence historique du big 5 travaille depuis déjà trois ans avec Adapt.tv la structure sur laquelle repose notre offre vidéo", explique-t-il. Face aux Google et Facebook, AOL pourrait mettre en avant l'ouverture de sa plateforme. "D'autant que nous n'avons pas d'inventaire à mettre en concurrence comme ces deux là. Nous ne serons jamais juge et partie", rappelle Emmanuel Crego. Ce dernier estime par ailleurs que d'un point de vue data, l'enjeu sera également de faire le pont entre on et offline. "Nous avons mis la main il y a quelques mois sur une technologie, Convertro, qui nous permettra de faire de telles passerelles." Déjà opérationnel aux Etats-Unis, l'outil le sera dans quelques mois en France. 

Interrogée sur le rachat d'AOL par Verizon, il explique que le premier va apporter sa technologie publicitaire et ses contenus alors que Verizon et ses 135 millions d'abonnées mobiles va apporter un bassin d'audience colossale. "Nous allons lui permettre de muscler son offre de technologie publicitaire sur mobile". 

AOL / Hashtag Media