De la data pour mieux recommander des produits... Un argument plutôt flou pour les consommateurs

Ils sont 16,6% à comprendre le concept assez mal ou très mal. Et 40,9% n'ont qu'une perception moyenne de cette volonté de récupérer de la donnée pour mieux préparer le choix de produit. 
©  Publicis ETO