ePub : le marché de nouveau porté par le social, la vidéo et le mobile Le marché de l'e-pub a crû de 3,5% au premier semestre 2015

Avec une croissance de 3,5% par rapport au premier semestre 2014, le marché de la publicité digitale en France reste, selon l’Observatoire de l’e-publicité réalisé par le SRI en partenariat avec l’Udecam et PWC, dans la lignée des exercices précédents. Ce sont ainsi 1,49 milliard d’euros qui ont été investis au cours des 6 premiers mois de l’année. Autre constance : les dynamiques de croissance sont très contrastées selon les leviers.

Si le search pèse encore plus du double du marché du display, sa croissance se ralentit à nouveau, passant de 4,5 à 4%. Avec près de 902 millions d’euros captés, le secteur représente tout de même encore 58% du marché digital. A contrario, le display, plus que jamais porté par le programmatique et la vidéo, reste très dynamique, avec une croissance de 8%. Il représente désormais 425 millions d’euros d’investissements. Le bonnet d’âne va, une fois de plus, aux "autres leviers" (affiliation, emailing, comparateurs) qui sont, eux, marqués par une baisse de 1% des investissements. Des leviers qui restent donc en retrait même si quelques motifs d’espoirs demeurent avec pour les comparateurs de prix des nouvelles règles moins défavorables de la part de Google depuis avril 2015, pour l’emailing une montée en puissance du retargeting et de la DCO et pour l’affiliation un rééquilibrage par les annonceurs de l’allocation budgétaire. 

"Nous n'avons pas encore d'indication concernant le poids du digital dans le mix média mais au vu de l'évolution négative que vont encore connaître les autres médias, on peut être certain que celui-ci va aller croissant", précise le président de l'Udecam, Jean-Luc Chétrit. Une performance qui ne devrait toutefois pas permettre encore au secteur d'approcher des 30% de part de marché. Un seuil que nos voisins allemands et anglais ont déjà atteint depuis plus d'un an. 

Autour du même sujet