ePub : le marché de nouveau porté par le social, la vidéo et le mobile Les investissements vidéos vers l'IPTV grimpent et se teintent de programmatique

Avec une croissance annuelle qui passe de 65 à 38%, on pourrait penser que le marché de la vidéo online s’essouffle peu à peu. Sébastien Leroyer estime qu’il n’en est rien et que "le secteur prend de telles proportions qu’il est naturel que la croissance se tasse un peu." Captant près de 78% des investissements, l’instream reste de loin le format vidéo privilégié. Sa croissance annuelle est de près de 42% pour atteindre 98 millions d’euros d’investissements. Porté par un acteur comme Teads et, dans une moindre mesure, Advideo, l’oustream connait, lui, une croissance plus modérée, de 27%.

L’observatoire de l’ePub note par ailleurs que l’IPTV devient un canal de diffusion vidéo en fort développement, même si elle ne capte pour l’instant "que" 11 millions d’euros (avec une croissance de 38%). Une performance que l’on peut attribuer à la popularité du replay sur les box et à des taux de complétions très élevés, de l’ordre de 95%. La tendance devrait être de plus en plus marquée, alors que de nouvelles métriques de visibilité des vidéos, combinant TV et Internet (le fameux GRP vidéo), faciliteront la mesure de performance des campagnes IPTV. Autres perspective réjouissante, l’arrivée du programmatique sur ce créneau. TF1 vient d’ailleurs de s’allier à StickyAds.tv pour lancer la première offre vidéo programmatique sur IPTV. 

Autour du même sujet