5,35 milliards d’impressions publicitaires rich media n’ont pas été vues au 1er trimestre à cause du Flash

Les campagnes mobile en flash ne fonctionnent pas dans 98% des cas, selon une étude de Sizmek. Pourtant, seulement 45% des impressions mobile rich media étaient en HTML5 au premier trimestre.

Selon la dernière étude mondiale Mobile Index 2015 de Sizmek, les campagnes mobile ont encore du mal à passer du format Flash au HTML5, lisible à la fois sur desktop et mobile : seules 45% des impressions mobiles rich media délivrées au 1er trimestre 2015 étaient en format HTML5. Or, selon l’étude, les publicités mobiles rich media qui utilisaient le format Flash au cours de la période n’auraient pas fonctionné dans 98% des cas, alors que celles au format HTML5 ont eu un taux de défaillance de seulement 8,3%. Ainsi 5,35 milliards d’impressions publicitaires rich media n’ont pas été vues.

Par ailleurs, l’étude révèle que les taux d’interaction des campagnes mobiles HTML5 sont 4 fois supérieurs à ceux des campagnes Flash, le clic étant l’unique manière de créer une interaction.

L’étude est basée sur les données des campagnes Sizmek MDX Platform, qui représentent 3 400 agences, 17 000 annonceurs et 22 000 éditeurs dans plus de 70 pays.

En savoir plus sur Offremedia.com

HTML / Flash