iOS 9 : les adblockers déferlent sur les iPhone

Dès le lendemain du lancement d'iOS 9, les deux applications payantes les plus populaires de l'AppStore français ont été des bloqueurs de contenus publicitaires. Le succès est le même aux Etats-Unis.

Il est encore difficile de mesurer la portée réelle que pourra avoir la décision prise par Apple d'ouvrir iOS 9 au développement d'applications d'ad-blocking. Certains estiment que ces dernières, cantonnées au seul Safari, resteront un phénomène mineur. D'autres s'inquiètent du signal envoyé au marché. Une certitude : alors que ces applications sont accessibles en téléchargement depuis le 16 septembre, date d'arrivée d'iOS 9, elles font déjà un carton dans l'AppStore. Ainsi, les deux applications payantes les plus populaires en France durant ce jeudi 17 septembre étaient deux ad-blockers, selon le classement du spécialiste des analytics applicatif, AppAnnie. Même constat aux Etats-Unis où trois des cinq applications payantes les plus populaires ont été des adblockers.

Applications payantes les plus populaires de l'AppStore français, le 17 septembre © AppAnnie

Il est par ailleurs intéressant de noter que, dans un monde mobile qui semble ériger le modèle "freemium" en parangon de réussite, leurs éditeurs ont opté pour le modèle payant. L'application Crystal est ainsi vendue 0,99 dollars alors que Peace est disponible pour 2,99 dollars. Cette dernière est d'ailleurs développée par un spécialiste de l'analyse des tags et du blocage de publicité online, Ghostery. Ghostery propose donc une solution gratuite sur le Web fixe, mais payante sur le Web mobile. Eyeo, l'éditeur d'AdBlock Plus, l'adblocker le plus populaire au monde est pour l'instant porté absent. On notera par ailleurs pour l'instant "seules" cinq applications d'adblocking été lancées. 

Apple / Safari