Le livre de la semaine : "Havas, maison fondée en 1835", par Jacques Séguéla

Le publicitaire le plus connu de France revient, à l'occasion des 180 ans d'Havas, sur le parcours d'un groupe qui est fait écho à son époque.

Jacques Séguéla explore l'histoire et les créations d'un des groupes publicitaires historiques de l'Hexagone dans un ouvrage baptisée "Havas : maison fondée en 1835" aux éditions Hoëbeke. Qui de plus indiqué que le fils de pub le plus connu des Français pour retracer le parcours d'une entreprise qui fête cette année ses 180 ans.

350 pages au cours desquelles Jacques Séguéla brosse le portrait des bâtisseurs de l'empire Havas (aujourd'hui près d'une soixante d'agences rien qu'en France), depuis sa création en 1835 jusqu'à sa privatisation en 1987, en passant par sa nationalisation en 1945, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale.

Jacques Séguéla en profite, au passage, pour introduire le lecteur dans les arcanes de la création de Canal Plus par André Rousselet, qui fût président d'Havas de 1982 à 1986. Il fait également remonter à la surface quelques-uns des slogans les plus célèbres du groupe : la fraîcheur de vivre d'Hollywood chewing-gum, le "secouez-moi" d'Orangina ou encore "Moulinex libère la femme". 

Et aussi :

 

Havas / Jacques Séguéla