Gautier Picquet : "désormais la dimension plaisir s'ajoute à la dimension travail"

"Le vivre ensemble, l'art de vivre ont été largement améliorés avec ce déménagement. Rien que la possibilité de choisir sa hauteur de travail - assis, debout, sur une chaise haute- ajoute un confort, un nouveau sentiment de liberté. On est conscients de demander beaucoup aux collaborateurs et qu'ils ont donc le droit de faire baisser la pression de temps en temps."
©  Cécile Debise/JDN