AOL France termine sa mue en régie publicitaire

Signe des temps : le directeur général d'AOL n'est plus son ancien responsable de l'audience, Benjamin Faes qui rejoint Youtube, mais Frédéric Daruty, son ex-directeur commercial.

Une nouvelle stratégie, des effectifs divisés par deux et un nouveau directeur général, le tout en l'espace de quelques mois. L'actualité est décidément riche chez AOL France, à l'image de sa maison mère à qui la presse américaine prête l'intention de fusionner avec Yahoo. Dernière annonce en date : son changement de dirigeant. Exit donc Benjamin Faes, en poste depuis un peu plus d'un an. Entré chez AOL en 2000, il rejoint le groupe Google et plus précisément Youtube. Selon nos informations il serait sur le départ pour Londres au siège européen du sites de partage de vidéos.

 

Ancien directeur du pôle audience chez AOL, il avait été choisi pour diriger le groupe alors que la stratégie du portail était de développer son audience par le biais de services communautaires (lire l'article : AOL change deux têtes pour recentrer sa stratégie, du 17/11/06). Un an après, la stratégie a changé et AOL se veut avant tout une régie publicitaire. C'est donc le directeur commercial Frédéric Daruty qui prend la tête de la filiale française.


"Le réseau d'AOL représente 9 millions de visiteurs uniques sur les sites du groupe, plus ceux provenant de 40 sites éditeurs dont nous commercialisons les espaces. Cela représente près de 16 millions de visiteurs uniques (VU) dédupliqués, près du double par rapport au début de l'année dernière", explique-t-il.

 

Deuxième régie en audience selon Nielsen//NetRatings et troisième en investissements publicitaires bruts (source TNS Media Intelligence), AOL fait reposer son développement sur sa capacité à attirer des sites éditeurs dans son réseau. Depuis le début de l'année, le groupe a ainsi signé avec Sports24 et son million de visiteurs uniques et surtout avec eBay qui, avec près de 12 millions de visiteurs uniques, a fortement musclé son offre. Dans le même temps, le portail d'AOL est devenu celui la Dartybox, et des rumeurs en font celui d'Auchan lorsque ce dernier lancera son offre ADSL (lire l'article :Auchan va lancer une offre ADSL cette année, du 15/04/08).

 

"Les contenus que nous fournissons à travers notre portail sont liés aux mêmes thématiques que couvre notre offre publicitaire", explique-t-il. AOL a notamment développé des offres femmes, automobiles, immobiliers, musique... Une approche classique, peut-être trop. "Comme tout ce qui est standardisé, le prix des espaces classiques baisse, analyse Frédéric Daruty. D'autant plus que l'offre d'espaces publicitaires sur Internet est de plus en plus grande. Pour rattraper la baisse du CPM global, il va falloir innover en proposant de nouveaux formats et des opérations spécifiques aux annonceurs, en profitant des contenus exclusifs d'AOL", conclut-il.  

AOL