Amazon va lancer son concurrent d'Adwords

Le géant de l'e-commerce, qui devrait réaliser 1 milliard de dollars de CA publicitaire cette année, vise plus haut et lance sa propre plateforme de liens sponsorisés.

Amazon semble bien décidé à mettre à mal l'hégémonie de Google sur le marché publicitaire, lui qui est en train, selon une information révélée par le Wall Street Journal, de développer sa propre plateforme de liens sponsorisés. Initialement destinée à remplacer les annonces Google Adwords diffusée sur les pages d'Amazon, cette plateforme aurait finalement vocation à être étendue à d'autres sites, permettant à Amazon de se constituer un véritable réseau publicitaire. Une plateforme d'autant plus efficace et puissante qu'Amazon pourrait s'appuyer sur des données comportementales et déclaratives dont il est l'un des rares à disposer.

Baptisé "Amazon Sponsored Links", le programme devrait être lancé avant la fin de l'année, permettant dans un premier temps aux annonceurs de toucher les quelques 250 millions de visiteurs uniques qu'Amazon capte dans le monde. De quoi permettre à Amazon de booster substantiellement les revenus qu'il réalise grâce à la publicité, lui qui gagnerait près d'1 milliard de dollars par ce biais en 2014 selon eMarketer. De quoi surtout venir jouer sur les plate-bandes d'un Google qui s'affirme de plus en plus comme un concurrent frontal dans la mission que se sont assignée les deux sociétés : guider l'internaute tout le long de son parcours d'achat. Une rivalité exacerbée notamment par le lancement du programme de "product-listing ads" de Google, Google Shopping.

L'enjeu est également économique pour Amazon qui en profite pour venir s'essayer au business juteux de la publicité online. Le Wall Street Journal rappelle ainsi que le résultat opérationnel de l'activité publicitaire de Google au cours des six premiers mois de l'année 2014 est supérieur à celui cumulé par Amazon depuis son lancement il y a 20 ans. Il faut dire que sa position sur le marché du search lui assure des marges conséquentes. L'arrivée d'un concurrent tel qu'Amazon, connu pour son agressivité commerciale, pourrait bien mettre à mal cette vache à lait publicitaire.


 

Liens sponsorisés / Amazon