AOL pourrait préférer Bing à Google pour 2011

A nouveau indépendant (lire l'article AOL revient sur les marchés avec un nouveau busines model, du 11/12/2009), AOL compte mettre son audience aux enchères... ou presque. En effet, le contrat qui lie le groupe à Google pour la founiture de sa technologie de recherche expire fin 2010 et, selon le patron d'AOL, Tim Armstrong, il pourrait ne pas être renouvelé. L'ancien vice-président chez Google, examinera de près les propositions de Microsoft à ce propos. Le géant des logiciels, concurrent de Google avec Bing, envisagerait de gagner des parts de marché grâce à l'audience des sites d'AOL, qui représente 3 % du marché de la recherche US.

Microsoft / Google